Conclusion


Conclusion

 

Dans ce TPE, nous avons voulu montrer en quoi la domotique urbaine pouvait participer au développement durable. Pour cela, nous avons divisé notre travail en deux et nous avons étudié deux systèmes totalement différents : les dalles podo-électriques de l'entreprise Viha Concept ainsi que deux lampadaires de l'entreprise Novea Energie. Grâce à nos différentes recherches, expériences et rencontres  ainsi qu'avec nos calculs, nous avons réussi à démontrer que certains systèmes de la domotique urbaine sont écologiques. De part la diversité des entreprises travaillant dans le secteur de la domotique urbaine et écologique  cette dernière est devenue plus rentable et s’intègre à merveille dans la ville. On retrouve alors les trois grands piliers du développement durable : le pilier écologique, par l'utilisation des énergies renouvelables, le pilier économique grâce aux faibles coûts des systèmes, et le pilier  social par l'intégration de ces systèmes dans la ville ! 

Chaque jour les énergies renouvelables occupent une part  grandissante de l'énergie produite. Pourrons-nous, un jour, abandonner les énergies fossiles et faire fonctionner les réseaux électriques à l'énergie verte ?

 

La domotique urbaine écologique est une avancée dans le domaine de l’écologie et  permet de réduire grandement les rejets de gaz à effet de serre, et autres produits chimiques dangereux pour la biodiversité. Il est donc intéressant de travailler sur un système qui améliorera l’air inspiré. Il est également passionnant  d’avoir  travaillé sur cette domotique particulière car elle comporte de nombreuses technologies mécaniques et informatiques très intéressantes.

Nous contactez

Laissez un commentaire

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.